Nous contacter

Nous contacter

Client Methagri

Lieu Strasbourg, France

Secteurs Agriculture

 
Le défi

 

Remplacer rapidement les vieux groupes électrogènes du client, exploiter une grande quantité de biogaz et optimiser les coûts et l'efficacité

L'usine Methagri est un centre de méthanisation qui produit du biogaz comme produit dérivé. Son souhait était de réutiliser ce combustible pour produire de l'électricité à renvoyer dans le réseau, transformant ainsi un déchet en revenus supplémentaires.

Avec une source de carburant si abondante, Methagri a signé un contrat de 20 ans pour renvoyer jusqu'à 1 400 kW par mois d'énergie de biogaz converti dans le réseau. Il lui fallait trouver une solution optimum afin de fournir l'électricité nécessaire pour optimiser ses marges et maintenir son engagement.

Lorsque deux de ses trois groupes électrogènes au biogaz sont tombés en panne, réduisant du même coup la production, les revenus générés ont également diminué de 66 %. L'usine de Methagri s'est retrouvée à payer des pénalités pour son incapacité à remplir sa part du contrat avec le réseau en plus d'avoir un processus de production de biogaz inefficace susceptible d'avoir un important impact négatif sur sa marge.

L'usine Methagri n'avait plus d'autre choix que de brûler le sous-produit et de payer les pénalités.

Même sans les amendes, Methagri perdait environ 5 000 euros par jour. L'usine avait donc cruellement besoin de remplacer les groupes électrogènes en panne dès que possible en vue de limiter les pertes de revenus. De son côté, Aggreko avait non seulement l'équipement, mais aussi le savoir-faire pour soutenir Methagri et l'aider à fonctionner à nouveau, et également à générer davantage de revenus à partir de son sous-produit.

 

Dossier d'informations sur le projet

1500 kVA

1 groupe électrogène NGG

30 %

Rentabilité optimisée

70,000 Euros

Économies sur 2 ans

 
La solution

 

Équipement modulaire, adaptable et planification dynamique des actions

Nous avons remplacé les deux groupes électrogènes en panne de l'usine Methagri par l'un de nos groupes électrogènes à gaz, assurant ainsi un rendement de 900 kW pour convertir le biogaz  et permettant à l'usine de retrouver son niveau d'activité afin de respecter ses engagements contractuels avec le réseau. L'un de nos groupes électrogènes fournissait le même rendement que les deux anciens générateurs dont disposait Methagri. Mais, nous sommes allés encore plus loin.

Nous apprenons et nous adaptons afin de fournir à nos clients la meilleure solution possible, conçue en ayant leurs besoins spécifiques à l'esprit. Nous savions qu'utiliser notre récente technologie avec des gains d'efficacité leaders sur le marché – les groupes électrogènes (NGG)  Nouvelle Génération Gaz  – permettrait de consommer moins de gaz par heure, ce qui améliorerait la rentabilité pour notre client.

Nous avons donc présenté à Methagri notre solution qui optimisait le volume de biogaz utilisé, produisait davantage d'électricité par heure, et optimiserait ses revenus potentiels.

Passer à la technologie NGG lui a permis d'économiser environ 100 m3 de gaz par heure, ce qui a entraîné une amélioration de 30 % de la rentabilité.

 

 

La différence Aggreko

Nous avons l'optimisation de votre rentabilité à l'esprit

 
L'impact

 

Le client gagne du temps et de l'argent avec la nouvelle technologie

Générer davantage de puissance avec moins de biogaz utilisé par heure signifie que notre client, Methagri, dégage aussi de meilleures marges. 

En adoptant notre technologie NGG, il a pu produire davantage d'électricité en utilisant moins de biogaz. De plus, grâce aux nouveaux groupes électrogènes, 400 kW/h de plus ont été produits avec 100 m3/h de gaz en moins, ce qui a augmenté les revenus.

 Sur la durée du contrat, qui s'étend sur deux ans, on estime qu'Aggreko aura réussi à faire économiser environ 70 000 euros à Methagri. Nous avons fourni une technologie d'électricité fiable qui rassure l'usine sur le fait qu'elle peut remplir son contrat avec le réseau, et éviter des amendes environnementales auxquelles elle aurait été soumise si elle avait dû brûler le biogaz – l'aidant ainsi à tirer le meilleur profit de ce sous-produit.

Ce flux de revenus accru peut être réinvesti dans le centre, plutôt que dans des investissements onéreux pour un nouvel équipement.

 

Confiez-nous vos besoins

Nous vous aiderons à trouver la solution qu'il vous faut