Nous contacter

Nous contacter

Usine de traitement des aliments

États-Unis

Secteurs Fabrication industrielle

Le défi

Tester une nouvelle alternative au CO2

Le dioxyde de carbone (CO2) est un excellent réfrigérant pour les secteurs alimentaires. Il est écologique, non-toxique et ininflammable. Depuis toujours, il s'avère également facile et peu onéreux à obtenir. En effet, il s'agit d'un sous-produit des raffineries de gaz. Cependant, lorsque ces raffineries ferment, les entreprises locales peuvent voir leur facture multipliée par deux – pour une alimentation beaucoup moins fiable.

L'un de nos clients était confronté précisément à ce problème. Après deux années de difficultés d'approvisionnement et de temps d'arrêt coûteux, il avait décidé de tester un réfrigérant différent. Il devait alors assurer une refonte rapide et économique de l'ingénierie de certains processus tout en maintenant l'usine en exploitation.

Il avait décidé de tester une solution au propylène-glycol dans une canalisation suivant les processus existants. Nous avions pour mission de concevoir un système de test temporaire afin de faciliter la prise de décision : investir ou non dans un nouveau processus de refroidissement. Nous avions trois objectifs : tester un nouveau milieu de refroidissement sans affecter la productivité, découvrir la manière idéale pour assurer des économies sur le processus de refroidissement et éviter d'endommager les matières premières pendant le déroulement des essais.

Fiche technique de projet

CO2

Une alimentation devenue exorbitante

30 tonnes

Capacité de système de test propylène-glycol

80 %

De CO2 effectivement remplacé

> 600 000 USD

Économies annuelles

La solution

Ingénierie d'un système de test en parallèle 

Ce projet exigeait une équipe connaissant l'ingénierie de processus sur le bout des doigts. Nous avons donc utilisé APS (Aggreko Process Services): une division que nous avons spécifiquement créée pour ce type de mission. En coopération étroite avec l'équipe sur site, ils ont conçu un système de test incluant un équipement de refroidissement basse température de 30 tonnes, pour éviter tout gâchis de glycol, accompagné d'échangeurs de chaleur de qualité raffinerie, d'un réservoir d'eau, d'une pompe et d'accessoires connexes. Tout au long du projet, nos ingénieurs APS ont passé beaucoup de temps sur site, à planifier et configurer les systèmes mais aussi à analyser les performances et à ajuster au plus maximum les équipements aux besoins.

la différence Aggreko

Les clients Aggreko sont faciles à reconnaître. Ils repartent toujours contents.

Notre différence

L'impact

Une transition fluide et des économies atteignant 800 000 USD par an

Le test a été une réussite totale, permettant au site une transition fluide vers le processus au glycol sans le moindre problème. En l'espace de deux mois, l'usine a remplacé 80 % du CO2 du processus de production pour économiser entre 600 000 et 800 000 USD par an.

« Aggreko Process Services a été créée spécifiquement pour ce genre de projet. Le défi est moindre en disposant d'une équipe de spécialistes sur lesquels compter pour assurer la perfection de chaque détail. »

Confiez-nous vos besoins

Nous vous aiderons à trouver la solution qu'il vous faut