Nous contacter

Nous contacter

Raffinerie de la côte Ouest

États-Unis

Secteurs Pétrochimie et raffinage

Le défi

Aider une raffinerie exposée à une révision majeure à respecter les normes d'émission

Une raffinerie de la côte ouest avait planifié une révision majeure de son unité d'hydrocraquage et savait que cela entraînerait une hausse de ses émissions. En Californie, la nouvelle législation a imposé des règles plus strictes en termes d'émissions. La raffinerie prévoyait de dépasser la limite de près de 150 %. 

Elle avait besoin d'une source d'alimentation durant la révision, capable de respecter la réglementation environnementale mais aussi le calendrier du projet. Nous avons eu l'idée d'utiliser des groupes électrogènes au gaz mais le client était incertain. Était-ce possible avec l'infrastructure en place ? Et qu'en était-il de la sûreté et du respect des codes ?

Fiche technique de projet

99,7% durée de fonctionnement

Efficacité des groupes électrogènes au gaz

97% réduction

Emissions du gaz comparé au diesel

6,5 mois

Temps d'installation

La solution

Groupes électrogènes au gaz à la place de moteurs diesel   

Nous avons préparé un plan dont nous étions sûrs mais nous n'arrivions pas à dissiper les doutes du client. En cas d'erreur il s'exposait à de graves répercussions allant de pénalités et d'amendes coûteuses à l'atteinte de sa réputation au sein du milieu. 

Pour soulager ses craintes, nous avons engagé un ingénieur externe afin de vérifier le plan. Il nous a donné son approbation et nous avons lancé le projet en installant un groupe électrogène au gaz naturel, un compresseur, un échangeur thermique et un climatiseur pour les espaces confinés. 

Nous avons aussi livré quatre groupes électrogènes diesel de 200 KW classifiés « Tier 4 » comme solution de secours. Les « Tier 4 » sont des moteurs diesel de toute dernière génération, avec des émissions réduites.

La différence d'Aggreko

Grâce à nos idées l'entreprise a pu payer des dividendes.

Notre différence

L'impact

Réglementation des émissions respectée, aucune amende ou pénalité 

Le groupe électrogène au gaz naturel a fonctionné en continu pendant six mois et demi, durée du cycle de maintenance et de rénovation majeure de l'unité d'hydrocraquage. 

C'était un projet sans problème, qui ne nécessitait pas d'entretien de l'installation. Le groupe électrogène gaz a un taux d'utilisation de 99,7% et réduit les émissions de 97% par rapport au groupe électrogène diesel. 

La raffinerie respectait toutes les normes d'émissions californiennes, évitant ainsi les amendes, pénalités ou atteintes à sa réputation.

« Nous avions la certitude que nos groupes électrogènes au gaz allaient fonctionner mais nous avons eu le plaisir de voir notre travail confirmé par un spécialiste tiers. Restaurer la sérénité du client fait partie de notre boulot. »

Confiez-nous vos besoins

Nous vous aiderons à trouver la solution qu'il vous faut