Nous contacter

Nous contacter

Centrale électrique nucléaire

Michigan, États-Unis

Secteurs Entreprises de service public

Le défi

Refroidir un bâtiment de turbines durant la canicule

Sous des températures extérieures records et suite à l'arrêt de la climatisation intérieure, la situation dans un bâtiment de turbines sur une centrale nucléaire dans le Michigan était extrême. Il faisait trop chaud pour travailler. Pour autant, les travailleurs devaient assurer les modifications selon leur planning ou la climatisation ne pourrait pas reprendre du service. Dilemme classique.  

Pour mener les températures intérieures à un niveau acceptable par les responsables de la sécurité, l'équipe du projet a fait appel à nos spécialistes. 

Fiche technique de projet

34 jours

Durée du projet

> 800 mètres

Flexibles et conduits

20 mètres

Changement d'élévation dans une turbine

La solution

Un correctif flexible pour un grand bâtiment

Refroidir un site de turbines dans une centrale nucléaire n'est pas une mince affaire. Au Michigan, l'espace était limité à l'intérieur d'un immeuble de trois étages. Nous faisions face à un changement d'élévation de 20 mètres pour un mouvement horizontal de 100 mètres d'air et d'eau. 

Pour résoudre la question de l'espace, nous avons placé groupes froid et pompes à l'extérieur. Puis, afin de déplacer l'air froid dans le grand corps de bâtiment, nous avons déroulé près d'un kilomètre de flexibles et de conduits, sans oublier les centrales de traitement d'air et les souffleries d'appoint sur chaque niveau. Ce système efficient a réduit les températures à des niveaux de travail en toute sécurité. 

la différence aggreko

Nous concevons des systèmes temporaires de refroidissement pour les espaces les plus chauds.

Notre différence

L'impact

Les conditions rafraîchies ont remis la maintenance sur les rails.

34 jours nous ont suffi pour remplir notre mission depuis l'instant où nous avons décroché le téléphone – au grand soulagement de l'équipe du projet. Nous avons refroidi toutes les zones au sein de l'immeuble des turbines dans lequel les employés devaient travailler afin qu'ils puissent assurer la maintenance et les réparations. L'arrêt planifié est intervenu à l'heure dite et en toute sécurité. 

« Pas moyen de travailler par des températures pareilles dans l'installation des turbines. En résolvant le problème, la centrale nucléaire a évité des coûts additionnels d'arrêt de production. »

Confiez-nous vos besoins

Nous vous aiderons à trouver la solution qu'il vous faut