Passer au contenu principal

Des centrales électriques de 13 MW sur l’île de La Palma

Secteurs : Entreprises de service public

Le défi

Garantir l’approvisionnement en énergie après une catastrophe naturelle

Lorsque le volcan Cumbre Vieja est entré en éruption sur l’île de La Palma, les installations électriques insulaires ont subi de graves dégâts. Au vu de la destruction de plus de 130 kilomètres de lignes électriques, 85 pylônes moyenne tension et 19 postes de distribution, Endesa a décidé d’élaborer un plan de reconstruction du système d’alimentation électrique à grande échelle.

Chiffres clés du projet

de lignes électriques détruites 130km
de puissance fournie par la centrale électrique temporaire 13MW
expresse du fait de la situation d’urgence Installation

La solution

Centrales de secours de 13 MW

Mettre en place une solution de 13 MW en provenance de toute l’Europe

Après la catastrophe, les équipes d’Endesa chargées de la production et de la distribution ont contacté Aggreko pour trouver une solution d’approvisionnement électrique temporaire pouvant alimenter la plupart des zones touchées et permettant la mise en place d’une solution de secours en cas d’urgence.

Après quelques jours passés à étudier la situation et à élaborer des plans, il a été convenu de concevoir et d’installer deux centrales électriques temporaires sur deux sites stratégiques. D’une part, une puissance totale de 9 MW a été installée dans le secteur d’Hermosilla, de quoi fournir toute l’énergie nécessaire à la ville voisine de Los Llanos de Aridane.

Parallèlement, une centrale électrique modulaire de 4 MW a été installée à Las Manchas, un secteur ravagé par la lave. Cette installation était destinée à alimenter en énergie la ligne faisant la jonction entre le nord et le sud de La Palma.

La réalisation du projet constituait un véritable défi tant en termes de logistique que de sécurité. D’une part, la mobilisation d’un ensemble de 13 MW peut s’avérer complexe. Cette opération demandait de réunir des dizaines d’équipements de génération modulaires venant de différents pays comme l’Allemagne, l’Italie ou la Belgique, par voies terrestres et maritimes jusqu’à rejoindre le site pour le moins isolé des îles Canaries. D’autre part, les émissions toxiques et la grande quantité de cendre venant du volcan imposaient l’élaboration de protocoles de sécurité pour assurer l’intégrité de notre équipe technique.

La réalisation de ce projet était particulièrement motivante. Elle constituait un défi logistique colossal avec la mobilisation de nombreuses équipes dans le lieu isolé qu’est l’île de La Palma.

Marketing Espagne , Aggreko

Álvaro Langford

L'impact

Mise sous tension pendant la reconstruction

La solution a été mise en place en un temps record. La conception modulaire des équipements d’Aggreko et notre vaste expérience logistique nous ont permis de mobiliser notre solution venue de différentes régions d’Europe et de la transporter jusqu’à La Palma dans un temps record.

Au bout de quelques semaines, les centrales étaient parfaitement installées et prêtes à alimenter une île qui serait capable de revenir progressivement à la normale après avoir subi les ravages d’une catastrophe naturelle liée à l’éruption volcanique durant plusieurs mois.